Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au sud du massif du Salève se trouve un endroit secret, peu connu, à l'écart des foules qui envahissent les crêtes, ce coin de paix, c'est la clairière de l'Iselet. Là, c'est l'exception dans le Salève, c'est l'épicéa qui domine la forêt environnante, ce qui donne à cet endroit un petit air de Jura. Et finir par une incursion dans le très beau secteur du parc de loisirs des Dronières, mais là, dans la foule les jours de beau temps, et longer le parc animalier avant de boucler le tour de ce joli lac fait de cette randonnée une très belle découverte du Salève Sud.

 

altitude mini: 750 m

altitude maxi: 1130 m

distance: 14 km

horaire: une demi-journée

Difficultés: quelques portions de chemin sont entravées de coupes de bois, lors de traversées de clairières, il est difficile de trouver la suite du chemin et la multiplicité des croisements rend l'orientation compliquée. L'ensemble est très roulant mais il faut parfois pousser, voire porter lorsque le chemin est entravé.

Point de départ: CRUSEILLES, LAC DES DRONIERES, parking des tennis.

 

iselet6lacdronieres1

 

Du bord du lac des Dronières, près des tennis, on prend la direction d'Annemasse, la route à gauche après le rond-point. Cette route monte en pente douce et au bout d'un kilomètre, juste avant d'entrer dans les bois, on prend le bon chemin qui part à gauche en dominant les prés, puis à une bifurcation, on prend le chemin qui monte à droite dans les bois. Plus loin, on continue tout droit en prenant le chemin de gauche, celui qui monte. Au carrefour suivant, on prend à gauche, toujours en montant. Après ces bonnes montées, le chemin devient plus plat, et on continue toujours tout droit, direction ouest et on arrive enfin à la route Cruseilles-Salève, un peu plus haut que le hameau de l'Abergement. On monte cette route jusqu'à un départ de chemins. Là, çà se complique. On prend d'abord le plus large chemin montant. Puis on laisse un chemin à gauche, puis après 50 m, on continue sur le plus large chemin en laissant un chemin qui part à droite (passages assez raides). Après de bonnes montées, on arrive à un replat qui domine une sorte de combe à gauche. On continue à plat et on laisse un chemin qui part à gauche, pour grimper à droite. Les fortes pentes se succèdent et à moins d'être un bon sportif, il faut pousser le vélo, bien que la qualité du chemin soit très bonne. On arrive à un secteur dominé à droite par des effleurements rocheux, après encore quelques montées, on arrive à une clairière, le Praz Penaz, où le chemin se perd dans l'herbe.  Dans la 2ème partie de la clairière, il faut franchement monter dans l'herbe jusqu'à la limite haute de la forêt pour retrouver un vague sentier qui part sous les arbres. On reste bien sur le chemin qui monte à gauche pour enfin déboucher dans une belle clairière dans une combe, c'est la clairière de l'Iselet. Un peu plus loin, la ferme de l'iselet trône en bordure de la clairière, on la dépasse pour prendre un chemin qui monte en pente douce vers la doite jusqu'à l'entrée du bois. Là, la vue est magnifique sur toute la clairière. On revient sur ses pas et on dépasse la maison, puis on descend direstion sud-est par une vague trace à travers champs jusqu'au bout de la clairière. Dans la descente, çà snaille (çà secoue, en savoyard). A la sortie de la clairière, on retrouve un chemin que l'on suit toujours tout droit, à une bifurcation, on prend la direction de Rogin, hameau que l'on rejoint après quelques descentes assez soutenues. De Rogin, on descend vers la route d'Annemasse et on l'emprunte vers la droite sur quelques centaines de mètres. Puis on prend à gauche dans le hameau du Vernay et on descend vers une grande ferme à droite de laquelle commence un chemin qui descend à travers champs, le chemoin du Biollay. Là, au milieu de ces grands champs, on a une vue magnifique sur le sud du plateau des Bornes et les montagnes qui le dominent: massifs des Glières et Parmelan, et sur les villages du plateau.

A un moment, le chemin se perd dans les champs. Il faut prendre la trace la plus à droite pour enfin arriver à un chemin qui permet de rejoindre le hameau du Biollay.  Là, on descend vers la route qui monte en pente douce jusqu'au plateau des Dronières. Juste après le panneau indiquant "Les Dronières", on prend la petite route à gauche et on arrive près du parc animalier (daims). On longe le parc clôturé par la gauche, en passant près du parcours d'acrobranche. En faisant attention à laisser la priorité aux piétons, très nombreux et souvent accompagnés d'enfants, on prend le joli sentier jusqu'à la route qui premet, à droite de rejoindre la piscine, puis le lac. Losrqu'on rejoint la grande route, on rejoint le parking vers la droite.

 

voir des photos:

dronieres_iselet dronieres_iselet

 

  dronieres_iselet_iti-copie-1.jpg